Cannes 2017

FESTIVAL DE CANNES 2017

Cannes 2017 : que sait-on sur « Mise à mort du cerf sacré » avec Colin Farrell et Nicole Kidman ?

Festival de Cannes 2017

ZOOM – C’est l’un des films les plus mystérieux de la sélection du 70e Festival de Cannes.

Avec « Mise à mort du cerf sacré », le réalisateur grec Yorgos Lanthimos met en scène Colin Farrell et Nicole Kidman dans ce qui ressemble à tout sauf à une comédie romantique.

Deux ans après The Lobster, récompensé par le prix du jury, le cinéaste grec Yorgos Lanthimos revient sur la Croisette avec Mise à mort du cerf sacré, un thriller horrifique interprété par Colin Farrell et Nicole Kidman. Vue la filmographie de son auteur, on tient peut-être là l’un des films les plus singuliers de la sélection officielle du 70e Festival de Cannes.

C’est quoi le pitch ?

Steven, un brillant chirurgien, prend sous son aile un adolescent qui s’immisce progressivement au sein de sa famille. Pour la protéger, il va devoir commettre un « impensable sacrifice » nous dit le pitch officiel. Sur le papier, cette libre adaptation d’une tragédie d’Euripide est aussi mystérieuse qu’alléchante. Surtout lorsqu’on connaît l’œuvre de son auteur, le cinéaste grec Yorgos Lanthimos, pas vraiment spécialiste de la comédie romantique. Le seul cliché disponible jusqu’ici présente un Colin Farrell barbu, les épaules lourdes, montant les escaliers d’une grande maison entourée de verdure.

A quoi s’attendre ?

Formé à l’école de la pub et du clip vidéo, Lanthimos s’est fait remarquer en 2009 avec Canine, un drame un brin pervers dans lequel un couple élève ses enfants dans une villa coupée du monde avec des méthodes un peu … »spéciales ». Récompensé à Cannes par le prix Un Certain Regard, le film va faire de son auteur l’un des jeunes cinéastes européens les plus en vue. En 2015, il dévoile The Lobster, son premier long-métrage en langue anglaise, présenté en compétition officielle sur la Croisette. Colin Farrell y incarne un homme envoyé dans un hôtel où les célibataires ont 45 jours pour trouver l’âme sœur sous peine d’être transformé en animal. Noir, loufoque, dérangeant… il décrochera le prix du jury. Mise à mort du cerf sacré prolongera-t-il cette veine mi-fantastique, mi-satirique ?

0